Environnement

La politique “0 pesticides” de la commune

Depuis le 1er Janvier 2017, dans le cadre de la Loi Labbé, la vente des produits phytosanitaires aux particuliers dans les jardineries et en grandes surfaces n’est plus autorisée en libre-service, et sera complètement interdite à partir de 2019.

Suite à la première opération lancée en novembre 2016, le VALTOM et les collectivités en charge de la collecte des déchets, la FREDON Auvergne et Chimirec s’associent pour faciliter la collecte des produits phytosanitaires sur tout le territoire du VALTOM et pour apporter des solutions plus respectueuses de l’environnement. Leur slogan «Réduisons nos pesticides» se retrouve notamment sur des autocollants distribués par leurs soins.
Si l’agriculture est le principal utilisateur de pesticides en France, pas moins de 5% des pesticides sont employés en milieux non agricoles (jardins, espaces verts, voirie…). Champeix a décidé d’exercer une politique «0 phyto» dans ses espaces verts. Les chemins et jardins du village se voient recolonisés par une multitudes d’espèces végétales qui contribuent à la diversité de notre écosystème.

Un projet de reverdissement du cimetière est actuellement mis en place sous l’impulsion de Jean-Claude CHATILLON, chargé de mission, et de Claude LE GAL, adjoint chargé des services techniques.

 

L’ écopâturage

Depuis l’été 2018, la Cité des Jardins développe l’écopaturâge dans une volonté de poursuivre sa politique environnementale sans pesticides ni produits chimiques. Un troupeau d’une quinzaine de moutons et de chèvres de réforme pâture le long de la Couze, sur les pailhats (terrasses anciennement agricoles) ou dans des zones protégées comme La Rougère. Non seulement cette méthode d’entretien des espaces verts permet de ne plus utiliser de pesticides, mais c’est aussi une façon d’alléger la tâche des équipes techniques tout en luttant contre certaines espèces invasives comme la Renouée du Japon. Les machines polluantes sont limitées, la biodiversité respectée.

Ecopaturage

 

Nouvelle station d’épuration

En 2018, la commune de Champeix s’est lancée dans la construction d’une nouvelle station d’épuration plus respectueuse de l’environnement et mieux adaptée à la population croissante du village. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Traitement des déchets

Il est pris en charge par le SICTOM des Couzes :
http://sictomdescouzes.fr/

 

Mise en valeur de friches

Soucieuse de conserver ou de rétablir la biodiversité locale, la commune a permis l’aménagement d’une parcelle de près de 6 ha située sur les côtes d’Aubary, à Champeix. La mise en valeur de ce site, constitué à l’origine de trois parcelles – une communale et deux privées – en friche depuis de nombreuses années, permet non seulement d’enrichir la biodiversité, mais aussi d’ouvrir un sentier aux randonneurs locaux.

Ce projet s’inscrit dans un contrat Natura 2000 dont l’objectif est de restaurer et d’entretenir certains milieux naturels afin qu’ils deviennent ou restent favorables aux espèces d’intérêt européen. Il a été financé à 100 % par des aides de l’État (37%) et de l’Union européenne (63%), et mis en place par la Ligue de Protection des Oiseaux Auvergne, la Fédération Départementale des Chasseurs du Puy-de-Dôme, la Société de chasse de Champeix et la commune.

Mise en valeur des friches

 

Natura 2000

Pour connaître les sites Natura 2000 sur la commune de Champeix, cliquez ici.