Restructuration du groupe scolaire

La qualité de l’environnement dans lequel évoluent les élèves et les enseignants étant essentielle, la municipalité a souhaité lancer un programme de rénovation du groupe scolaire (écoles maternelle et élémentaire), équipement complexe qui inclut un bâtiment IIIe République et des constructions annexes érigées dans les années 1980.

Les travaux envisagés sur le bâtiment ont pour objet l’amélioration de l’efficacité énergétique, acoustique ainsi que l’accessibilité et la sécurité (réfection des installations électriques, isolation selon les normes de construction de basse consommation actuelles, reprise des toitures et des huisseries). Le programme est notamment basé sur les conclusions rendues par la Commission de Sécurité.

La réflexion vise à optimiser la volumétrie du site pour garantir la cohérence de l’utilisation des espaces. De cette manière, la liaison entre primaire et maternelle sera favorisée et la distribution des classes, des espaces communs et des espaces dédiés (motricité, arts plastiques, sciences, etc) sera clairement définie.

Les travaux se dérouleront sur 3 phases, qui s’étaleront sur 3 ans. La première phase, qui consiste à une mise au normes, a déjà obtenu une subvention de l’Etat qui couvrira les dépenses à hauteur de 30 % du budget total.

Groupe scolaire Champeix

Réaménagement des espaces publics

Un des objectifs principaux du projet de réfection et de réaménagement des places de Champeix est de renforcer l’attractivité touristique et économique de la commune tout en conservant et en améliorant la qualité du cadre de vie et le quotidien des habitants.

Dans la mesure du possible, le stationnement ne prend pas une place prépondérante et des espaces piétonniers seront privilégiés. Des zones sont réservées et aménagées pour le parking des deux roues.

Ces réaménagements sont l’occasion d’une mise en conformité de tous les commerces et lieux ouverts au public avec l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.

Sur l’ensemble des places, la végétation occupe un espace prépondérant (surfaces enherbées, plantations en pleine terre). 

Places de la Halle et de la Tour, les travaux ont duré de septembre 2018 à mars 2019. La zone bleue a été étendue à la demande des commerçants.  

La prochaine phase de travaux aura lieu Place du Marchidial dans le courant du 1er semestre de l’année 2019.

Ce projet est financé à 65 % par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme (Fonds d’Intervention Communal), par la Région Auvergne-Rhône-Alpes (dans le cadre de la mise en tourisme des villages auvergnats) et par l’État (Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux). 

Place de la Halle

Nouvelle station d’épuration

L’augmentation de la population du village, due aux nouveaux arrivants, à la création de l’EHPAD et à l’occupation prochaine de l’éco-quartier La Rougère, mais aussi le vieillissement des infrastructures et l’évolution des normes, ont obligé la municipalité de Champeix à prendre des mesures afin de répondre à ses nouveaux besoins en matière de traitement des eaux usées. 

La station d’épuration de Champeix étant devenue inadaptée aux exigences environnementales actuelles et à ses besoins, la commune a lancé des travaux de construction d’une nouvelle station d’épuration à côté de l’ancien site. Adaptée à 1900 équivalent-habitants, cette station a été financée par la Municipalité de Champeix, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme.

Le système de traitement retenu, basé sur une aération prolongée des boues, a fait ses preuves dans de nombreuses communes françaises où il offre un meilleur rendement et par conséquent, un meilleur traitement des eaux usées tout en restant une solution au coût d’exploitation raisonné.

L’évacuation des boues, qui devait jusqu’à présent se faire chaque année, aura désormais lieu tous les sept à huit ans grâce à un processus de déshydratation par roseaux.

La nouvelle station fonctionne depuis septembre 2018.

Station d'épuration de Champeix

La Maison Médicale

La municipalité de Champeix œuvre quotidiennement pour répondre aux besoins des habitants en termes de sécurité et de confort. De nombreux services existent à Champeix qui compte un panel complet de professionnels de santé permettant aux Champillauds de se soigner sur place : pharmaciens, médecins généralistes, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes, infirmiers, opticien, podologues.

Un confort que Roger Jean MEALLET, Conseiller Régional d’Auvergne-Rhône-Alpes et Maire de Champeix souhaite préserver et développer de manière cohérente et économique. La municipalité a donc lancé le projet de création d’une maison médicale dans la commune, sur l’emplacement de l’actuel stade de football, route de Montaigut, projet aujourd’hui repris par l’Agglo Pays d’Issoire.

Ce lieu aura pour objectif de regrouper les différents services de santé existants dans un même bâtiment. Ainsi, les habitants auront une unique adresse de référence, dans un espace adapté, équipé et moderne.

projet-de-maison-medicale-a-champeix

Coût estimé du projet  : 1 245 990 €

Date estimée de fin des travaux : 1er trimestre 2020

La municipalité tient à compléter l’équipe déjà associé au projet : deux chirurgiens-dentistes, quatre infirmiers / infirmières, sept kinésithérapeutes, trois médecins généralistes, un opticien, deux podologues et un orthophoniste, afin d’équilibrer l’offre de soin de l’établissement et de permettre aux habitants de bénéficier d’un large choix de spécialistes en fonction de leurs besoins. 


Le Pôle Artisanal Multifonctionnel

La construction du Pôle Artisanal Multifonctionnel sur le site de l’ancienne Tuilerie de Ludesse, projet porté par la Communauté de Communes des Puys et Couzes puis par l’Agglo Pays d’Issoire, a démarré mi-février 2015 et s’est achevé en 2017.

L’objectif était de réhabiliter l’ancienne tuilerie, élément phare du patrimoine culturel des Puys et Couzes, en un Pôle Artisanal Multifonctionnel ayant pour but de favoriser l’implantation et l’installation perenne d’artisans du bâtiment en leur proposant des infrastructures adaptées à leur activité. Aujourd’hui, le site accueille deux artisans : Sébastien Michel et son entreprise Terrasses et balcons des Dômes, et Antoine Dores, fabricant de cadres de vélos de haute technologie. Ces derniers bénéficient de locaux administratifs ainsi que d’ateliers sur un site unique. Deux locaux restent à pourvoir.

A l’arrière, sur un ancien champ d’élevage, un deuxième site – hameau d’encrage – offrira bientôt six lots viabilisés, comprenant chacun 275 m² constructibles. Le coût de cette opération est de 1 263 297,56 € subventionnée à hauteur de 80%.

Cette structure apportera un soutien à l’artisanat local, en favorisant la valorisation et la promotion des richesses patrimoniales et culturelles du bassin des Puys et Couzes par le biais d’une conception architecturale et structurelle orientée vers le développement durable (structures en bois, chantiers verts).

Pour tout renseignement, s’adresser au service Économie de l’Agglo Pays d’Issoire. Référent : Damien Roche. Tèl. 04.73.55.94.56 / economie@capissoire.fr

pole-artisanal

L’Éco-quartier “La Rougère”

Face à la croissance démographique, la municipalité a souhaité créer un éco-quartier dans le secteur de la Rougère.

Ce projet s’inscrit dans une logique de développement durable. L’objectif : réduire au maximum l’impact sur l’environnement, favoriser le développement économique, la qualité de vie, la mixité et l’intégration sociale.

L’éco-quartier permet de loger une partie de la nouvelle population, tout en prenant compte de critères énergétiques et environnementaux, tels qu’un traitement écologique de l’eau, une collecte des déchets sélective, l’utilisation d’énergies renouvelables, de matériaux locaux et écologiques…
Sont regroupés sur un même lieu des pavillons individuels, des logements locatifs et un équipement public, l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Indépendantes (EHPAD).

Eco-quartier La Rougère

 

Réserver et acheter :

La commercialisation des lots restants est assurée par CLERDOME, filiale de l’OPHIS du Puy-de-Dôme, établissement partenaire de la commune de Champeix dans la création de ce projet.

– Définition de l’enveloppe financière
– Signature d’un compromis après simulation de financement
et dépôt de garantie de 5%

Référent : CLERDOME
Cécile CHAZALMARTIN
04 73 41 34 00
cchazalmartin@clerdome.fr

Le notaire :
Maître CHEVALIER
10 Place du Chancelier Duprat
63500 ISSOIRE
04 73 89 23 72

L’EHPAD “Les Campellis”

La détermination des élus du territoire, de la municipalité de Champeix et l’implication du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, et du Pays d’Issoire Val d’Allier Sud, ont permis, le 11 février 2011, la signature de l’arrêté autorisant la construction d’un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) au lieu-dit « La Rougère », à Champeix.

Roger Jean Meallet, Maire de Champeix et Président de la Communauté de Communes, a signé le permis de construire le 30 avril 2013 et a officialisé les travaux le 21 juin, en présence notamment de Jean-Paul Bacquet, Président du Pays d’Issoire Val d’Allier Sud, Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil Général, Brice Hortefeux, Député Européen et Conseiller Régional, Danielle Auroi, Députée, et Jean-Pierre

La construction de l’EHPAD a débuté en novembre 2013. L’établissement a ouvert ses portes en juillet 2015. La structure couvre une surface de 4000 m² et comprend 62 lits dont 14 lits dédiés aux maladies dégénératives ou apparentées.Un projet d’extension est en cours.

Cet équipement permet un accueil progressif des personnes âgées dans un environnement adapté et de qualité. 

L’établissement est composé de trois niveaux :

– Le rez-de-chaussée : accueil, salle à manger, cuisine, salon de coiffure, salle d’activités et bureaux.

– Le rez-de-jardin : unité Alzheimer avec 14 chambres, cuisine et salle de séjour.

– Le niveau supérieur : chambres individuelles, salons, espaces de vie et de rangement.

Le personnel :

35 emplois ont été créés. 60 % du personnel est issu de la Communauté de Communes des Puys et Couzes.

Le coût global de l’opération, entièrement financée par Auvergne Habitat, s’élève à 6,5 millions d’euros.

Cette construction entre dans le cadre d’un programme global d’aménagement de la zone de la Rougère, souhaité par la municipalité de Champeix.

Directeur de l’EHPAD : Florent FERRAGU

Adresse  : route de Clémensat, 63320 CHAMPEIX

Tél. 04 73 54 55 70

ehpad-les-campellis

Le Pôle Petite Enfance – Aménagement

Le Pôle Petite Enfance est un établissement construit par la Communauté de Communes des Puys et Couzes, sur la commune de Champeix, à proximité des services enfance jeunesse. Il est composé d’une crèche et d’un Relais Assistantes Maternelles (RAM).

La construction de ce Pôle a permis la création de 7 emplois. Jessica DUBOST, Directrice de la crèche, est entourée d’une équipe qualifiée composée d’une directrice adjointe, d’une infirmière puéricultrice, d’une éducatrice de jeunes enfants, de deux auxiliaires de puériculture et de deux agents de crèche titulaires du CAP petite enfance.

Myriam BERNE, professionnelle de la petite enfance, est l’animatrice du Relais Assistantes Maternelles.

 

Financement du Pôle Petite Enfance   :

Coût total : 603 477 € HT

Subventions :

– CAF : 286 000 €

– Conseil Général : 196 755 €

Autofinancement : 120 722 €

Inauguration :

Le 4 septembre 2015, le Pôle Petite Enfance a été officiellement inauguré.

Roger Jean MEALLET, Conseiller Régional d’Auvergne Rhône-Alpes, Maire de Champeix et Président de la Communauté de Communes des Puys et Couzes, avait alors convié les personnalités politiques locales et acteurs de la politique Enfance Jeunesse*, les élus de la Communauté de Communes, les entreprises, et les différents acteurs de la politique Enfance Jeunesse.

Jessica DUBOST, Directrice de la crèche et Myriam BERNE, Responsable du Relais Assistantes Maternelles (RAM) ont guidé les invités dans la visite des lieux.

Roger Jean MEALLET a rappelé le rôle primordial de la Caisse d’Allocations Familiales et du Conseil Départemental, qui ont apporté leur soutien moral et financier dans la réalisation de ce projet.

Jean-Yves GOUTTEBEL et Jean-Paul BACQUET ont souligné l’étendue des services proposés à Champeix et sur le territoire afin de répondre aux besoins des administrés. Christine BONNARD a quant à elle salué le travail d’architecture qu’elle a qualifié de « belle réussite ».

La structure a ensuite été officiellement inaugurée avec la découpe du ruban tricolore par Roger Jean MEALLET entouré des partenaires, financeurs et autres acteurs à l’origine de cet aménagement.